PCET

Plan Climat-Énergie Territorial (PCET)


Plan_climatlogo  Un Plan climat pour agir face au changement climatique, qui a déjà commencé….

Le changement climatique est désormais une réalité qui ne fait plus débat scientifique.L’un après l’autre, les rapports du Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) dressent un tableau sombre de l’évolution de notre climat, et des impacts attendus si rien ne change : montée des océans, perte de la biodiversité, phénomènes climatiques extrêmes,…

Ce groupe, qui a pour rôle de synthétiser près de 20 000 études de plus de 800 chercheurs, a publié en novembre 2014 son 5ème rapport, après ceux de 1990, 1995, 2001 et 2007. Il estime qu’il nous faut réduire à 70% les émissions mondiales de gaz à effet de serre en 2050 par rapport à leur niveau de 2010 pour maintenir la hausse moyenne des températures en dessous de 2 °C.

L’après COP21
Lors de la COP 21, qui s’est tenue à Paris en décembre 2015, un accord historique a été trouvé en ce sens : pour la première fois, c’est un accord universel, au sens où tous les pays signataires s’engagent à mettre au point des politiques de lutte contre le changement climatique. Les parties s’engagent à limiter la hausse de la température moyenne globale « bien en dessous de 2 degrés » et à « poursuivre les efforts pour limiter la hausse de la température à 1,5 degré ». L’accord confirme également le versement par les pays développés de 100 milliards de dollars (90 milliards d’euros) par an à partir de 2020 aux pays en développement, pour les aider à la fois à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s’adapter aux évolutions du climat – puisque ce sont eux qui en subiront l’impact le plus lourd.
À ces enjeux climatiques s’ajoute une crise énergétique liée à la fois à notre croissance totalement dépendante des énergies fossiles, au renchérissement des prix de ces énergies, à leur raréfaction et enfin aux impacts de la croissance démographique.
La nécessité d’agir à différents niveaux est désormais actée : le défi climatique ne pourra être résolu sans l’implication du plus grand nombre, sans l’émergence d’initiatives à tous les échelons et par tous les acteurs de la société civile.

Le rôle des collectivités
Les collectivités locales ont un rôle crucial à jouer aux côtés des Etats. En effet :

  • elles mettent en œuvre les projets d’infrastructures ayant la plus longue durée de vie (infrastructures de transports, implantations et construction de bâtiments, organisation et gestion des réseaux…) ;
  • elles portent de nombreuses politiques publiques en lien avec la dimension énergie-climat, et peuvent promouvoir concrètement la rénovation énergétique des bâtiments, l’économie circulaire, les énergies renouvelables, la politique des transports, la gestion de l’eau…
  • elles peuvent agir auprès des acteurs de leur territoire en tant qu’acteur institutionnel de proximité.
L’État demande donc aux collectivités d’élaborer des Plans Climat-énergie Territoriaux, afin de définir et de mettre en œuvre sur leurs territoires des politiques publiques adaptées à ces enjeux.

Plan_climatlogo  Principes et objectifs

Le PCET est un plan d’action visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’une entité ou d’un territoire donnés pour lutter contre le changement climatique. Dans ce but, il organise la nécessaire baisse de consommation d’énergie (dont les énergies fossiles, polluantes et non renouvelables).Il vise également à préparer l’adaptation du territoire au changement climatique (ex. par la prévention du risque inondations), puisque l’on sait désormais que quelque soient les efforts fournis, les effets du changement climatique ne pourront plus être intégralement évités.Le PCET est obligatoire pour toute ville ou intercommunalité de plus de 50 000 habitants, et répond à des objectifs nationaux et européens  

Ce programme d’actions est défini sur la base de différents diagnostics (bilans carbones, étude de vulnérabilité du territoire au changement climatique).Les objectifs européens à atteindre sont les suivants :

  • objectif des « 3×20 en 2020 » : – 20% de GES, + 20% d’efficacité énergétique, +20% d’énergies renouvelables
  • objectif « facteur 4 » : – 75% de GES en 2050

 


Plan_climatlogo Le Plan Climat de la Ville de Rueil-Malmaison, et la CAMV

verso poster_PCETLe plan climat énergie territorial (PCET) a été élaboré entre 2012 et 2015 par la Communauté d’Agglomération du Mont-Valérien et ses 3 villes membres, Nanterre, Rueil-Malmaison et Suresnes.

Il a été élaboré avec l’ensemble des acteurs du territoire : citoyens, partenaires institutionnels, associations, acteurs économiques, bailleurs, aménageurs.
Les actions réduisant les émissions de GES sont fortement liées aux différentes thématiques du développement durable (déplacements, habitat, environnement…). C’est pourquoi, dans un souci de lisibilité de sa politique de développement durable, la Ville de Rueil-Malmaison a intégré son Plan Climat-Energie Territorial dans son Agenda 21. Au sein de l’agenda 21, les actions du plan climat sont toutes identifiées « action plan climat ». Elles sont principalement regroupées dans l’orientation 3 : « Rueil s’engage contre le changement climatique ».

 

Plan_climatlogo Quelques documents utiles
  • Adobe Acrobat CS3Bilan Carbone territoire et Diagnostic Energie-GES de la CAMV
  • Adobe Acrobat CS3Bilan Carbone « Patrimoine et Services » de la ville de Rueil-Malmaison
  • Adobe Acrobat CS3Étude de vulnérabilité du territoire au changement climatique
  • Adobe Acrobat CS3Brochure PCET de la CAMV