Action 5-1-3 : Valoriser les richesses du PNU et les mettre à la portée des rueillois

ContexteOrient1

ferme du mont valerien 1 by PMLa ville entend lancer dans les prochains mois son plan local pour la biodiversité. On ne protège bien que ce que l’on connaît.  Pour que chacun participe à cette préservation la mise en place d’actions de sensibilisation valorisant la richesse locale est un préalable nécessaire.  La ville est signataire depuis Juillet 2011 de la charte Régionale de la Biodiversité. La charte engage la ville notamment à: – Améliorer les connaissances en la matière – Créer un lieu permanent d’échange des connaissances et de l’information et favorisant la rencontre entre acteurs ­- Favoriser et promouvoir l’éducation et la formation

 

 

Comment ça se passe :

-Aménager les points d’accueil du public (en plus de la Ferme du Mont Valérien?) Gallicourts, plaine des Closeaux, jardin écologique Carrey de Bellemare.
-Proposition de lancer l’équipement du territoire par des points « flash code » sur les parcours « verts » (voir fiche 4-6-5)
– Poursuivre le travail de mise en place de panneaux pédagogiques (notamment au cœur du PNU)
– Promouvoir les parcours de découverte de la biodiversité , notamment à travers les supports de communication de l’Office du tourisme (document de randonnées,
– Idée de création d’un « passeport DD local » qui prendrait en compte la biodiversité locale : projet des Correspondants développement durable des conseils de village
– Intégration de nouveaux sites rueillois remarquables dans le Passeport de la biodiversité proposé par la Région Ile de France aujourd’hui accessible facilement avec l’application smartphone
– Poursuivre les initiatives de sciences participatives proposées par le Muséum national d’Histoire naturelle et l’association Noé

 

 

14
points d’information
uniquement dans le PNU

 

 

Objectifs et impacts :

– Faire connaître, donner l’envie de s’engager, montrer que des choses sont possibles même près de Paris.