Action 4-8-1 : Poursuivre la politique d’impression pour rationaliser les consommations de papiers et consommables informatiques

ContexteOrient1

expo la mairie s'engage pr vous by CSLes impressions inutiles dans les entreprises et les collectivités représentent 1 page sur 6 (impressions restées à l’imprimante, mauvaises mises en page, …) alors que le  papier est le premier consommable utilisé pour les activités administratives. Il représente les ¾ du tonnage de déchets produits dans les activités de bureau. Aujourd’hui, 50% de ce tonnage est récupéré en France pour être recyclé ou valorisé. L’industrie papetière compte parmi les 5 activités économiques consommant le plus d’énergie. Elle consomme aussi de grandes quantités d’eau et utilise certains produits chimiques polluants afin de répondre à la demande de papier toujours plus blanc.

Ce sont donc des ressources renouvelables, comme le bois ou les papiers récupérés, mais aussi de l’énergie et des produits chimiques consommés inutilement pour leur fabrication.
Malgré une division par deux des coûts en consommables entre 2007 et 2011 et une meilleure gestion de l’impression par les services on constate encore un grand nombre d’imprimantes individuelles dans les écoles et les bureaux administratifs.

 

Comment ça se passe :

L’action consiste à mettre en place une politique d’impression concernant le choix de machines et le renouvellement de la location, l’utilisation optimale des machines, la diminution des imprimantes individuelles très consommatrices et une formation aux bonnes pratiques. L’action vise aussi le développement d’une campagnes de sensibilisation en parallèle.

558 cartouches et toners recyclés en 2017
réalisé depuis 2012
-26%
de feuilles données aux services entre 2012 et 2017

 

Objectifs et impacts :

– Économique : réduction des coûts par le retrait d’imprimantes

– Écologique : baisse de la consommation de papier et d’encres polluantes

– Baisse du parc d’imprimantes

– Suppression des invitations papier