Action 4-7-5 : Réduire les risques professionnels liés aux accidents de travail et aux maladies professionnelles des Agents d’entretien et ATSEM

ContexteOrient1

Suite à différente problématique de troubles de santé notamment neuromusculaires de certains membre du personnel (ATSEM, équipe techniques d’entretien…) dû à des pratiques de travail « pénibles » répétées, une étude des modes opératoire et une identification des risques professionnels a été réalisé.
En tout, 9 cas de maladies professionnelles voire une inaptitude au poste d’Agents d’entretien et ATSEM exposés au risque chimique sont provoqué par l’utilisation répétée de produits d’entretien à composés allergisants.
C’est ensuite grâce à une volonté de répondre aux enjeux du développement durable à travers de nouvelles pratiques que l’action s’est développé pour tendre vers un déploiement de produit d’entretien bio-dégradables dans les  Ecoles et Accueils de loisirs début 2012.

 

 

 

Comment ça se passe :

L’action consiste donc à identifier les risques professionnels afin de prospecter des solutions parallèle à la chimie traditionnelle conformes à l’éco-label et aux normes d’hygiène en collectivité et à mettre en œuvre un test en évaluant son efficacité auprès de 2 sites pilotes.
L’inscription des clauses DD dans le marché d’appel d’offres pour les produits d’entretien permet de développer l’utilisation de produits d’entretien bio-dégradables.

Une utilisation
de produits d’entretien
de chimie traditionnelle
divisé par 17 par rapport à 2012

 

 

Objectifs et impacts :

– Développer les mesures propres à lutter contre la pénibilité au travail

–  Maintenir dans l’emploi les membres du personnel en situation d’inaptitude physique

– Améliorer le cadre de vie des usagers : enfants, encadrants et personnel technique