Action 4-7-2 : Accompagner les centres de loisirs dans l’élaboration de démarches type Agenda 21

ContexteOrient1

Les démarches globales de développement durable en milieu scolaire existent déjà : éco-école, agenda 21 scolaires… Mais pour les communes, il est parfois difficile d’impulser de telles initiatives au sein des écoles, structures très encadrées avec des programmes scolaires précis.
A l’inverse, les structures d’accueil périscolaire semblent des lieux privilégiés pour la mise en place de démarches globales de développement durable de la part des communes :
– les bâtiments appartiennent à la commune, et les animateurs sont personnel municipal
– les structures d’accueils de loisirs sont des établissements relativement autonomes, qui disposent d’une vraie marge de manœuvre quant à la définition du projet pédagogique. Ces structures privilégient par essence des approches très ludiques, créatives, originales…
Le service Développement durable et la Direction de l’Education de la Ville de Rueil-Malmaison ont souhaité impulsé sur le territoire la mise en place d’une démarche globale de développement durable pour les accueils de loisirs à travers une éco-labellisation réalisée par un bureau d’études externe.
Cette démarche est tout à fait innovante puisqu’aucune démarche similaire n’a pu à ce jour être identifiée sur le territoire national.
Elle a pour objectif de mettre en œuvre de nouvelles pratiques plus respectueuses de l’environnement afin de limiter l’impact environnemental de la structure d’accueil. Elle repose sur une démarche participative de l’ensemble des acteurs, personnel, enfants et parents, et sur une écoute réciproque. Pour la première expérimentation, c’est l’accueil de loisirs du Vert-Bois qui a été retenu en 2016. Désormais labellisé ÉcoAccueil de Loisirs des Gallicourts. La structure a l’avantage de bénéficier d’un cadre naturel d’exception, puisque implanté au cœur du parc naturel urbain de la ville, mais aussi d’une équipe motivée et déjà engagée de longue date.
L’éco-labellisation se déroule en plusieurs étapes : engagement de la structure et de l’équipe, réalisation d’un diagnostic, élaboration d’un plan d’actions, accompagnement des équipes par le biais de groupes de travail et de formations, et enfin une évaluation, dans une dynamique d’amélioration continue devant conduire à la labélisation du centre. La communication sur les actions du centre constituera un axe de travail fort car il permettra, outre la mobilisation de l’équipe d’animation et des enfants à travers la valorisation de leur travail, une mobilisation des parents par un effet d’entraînement.

Comment ça se passe :

Avec ce projet d’éco-labellisation la démarche de l’ÉcoAccueil de Loisirs des Gallicourts prend en compte tous les aspects et toutes les thématiques du développement durable . Sur l’énergie, enfants et animateurs sont attentifs aux éco-gestes que l’on peut mettre en place mais des petits travaux ont été demandés pour améliorer le confort thermique (comme des stores), ou encore réduire les consommations d’énergie (améliorer les temps de chauffe). Pour tout ce qui est déchets, de nombreux ateliers de recyclage et de réutilisation ont été mis en place. La restauration est également concerné puisque les enfants trient leurs déchets alimentaires pour que ces derniers partent dans une ferme de bio méthanisation qui réinjectera le gaz dans le réseau ou l’emploiera pour alimenter des véhicules. En ce qui concerne la biodiversité, un nichoir va prochainement être mis en place ainsi que des actions en faveur des abeilles avec notamment la plantation d’arbres fruitiers.

1 accueil de loisirs écolabellisé (Gallicourts)
1 accueil de loisirs engagé dans la démarche en 2018 (Jean-Moulin)

 

 

Objectifs et impacts :

– Sensibilisation des équipes et des enfants fréquentant l’accueil de loisirs au Développement Durable
– Mise en œuvre de projets et d’activités en lien avec le Développement Durable
– Préservation des ressources naturelles et réduction de l’impact environnemental de la structure