Action 4-6-4 : Développer des actions de sensibilisation du grand public et des scolaires en matière de biodiversité

ContexteOrient1

pnu 2 by PM

 

 

Depuis 22 ans, la ville consacre des moyens importants à l’accueil et à l’encadrement d’activités de découverte de la biodiversité. A titre d’exemple, une grande majorité des écoles et centres de loisirs de la ville sont équipés de jardins pédagogiques. Dans cette dynamique, les accueils de loisirs sont devenus à travers les années un véritable lieu d’éducation et de sensibilisation en matière de développement durable et de biodiversité, avec la volonté de transmettre de nouvelles valeurs aux enfants. Profitant des ressources naturelles qui leur sont offertes, certains centres ont mis en place des actions très variées telles que :

 

 

– Récupérateur d’eau,
– Des animations de découvertes des animaux,
– La découverte des insectes à travers des expositions et l’élevage de phasmes,
– La réalisation de fourmilières,
– Des marres pédagogiques,
– L’implantation de maison à insectes,
– L’installation d’un poulailler,
– Des stages à la ferme
– Etc..

Les écoles organisent chaque année 18 séjours de classe de découverte dont 70% sont consacrées à la biodiversité. Selon les demandes formulées par les établissements, le service Espaces Verts y encadre des animations « jardinage » destinées à sensibiliser les enfants sur des sujets tels que la nature, la biodiversité, la nutrition, les économies d’eau, etc…

Toutes ces actions préfigurent la stratégie nationale pour la biodiversité :
Actions 5 (biodiversité) et 12 (gouvernance, information et éducation) du Grenelle de l’Environnement.

Afin de renfoncer son implication en faveur de la biodiversité, la ville entend lancer dans les prochains mois son plan local pour la biodiversité. Car on ne protège bien que ce que l’on connaît.
Pour que chacun participe à cette préservation la mise en place d’actions de sensibilisation valorisant la richesse locale est un préalable nécessaire.

La ville est signataire depuis Juillet 2011 de la charte Régionale de la Biodiversité.

Comment ça se passe :

Mieux diffuser les connaissances naturalistes – Se doter d’outils d’information et de découverte de la biodiversité
Sensibiliser les jeunes générations aux problématiques environnementales et leur apprendre le jardinage. Il s’agit de redonner aux enfants un lien à la Terre et à la nature, de leur réapprendre d’où viennent les légumes dont ils se nourrissent. L’approche par le jardinage permet également de les sensibiliser à la protection de la nature, de leur faire comprendre l’importance de préserver notre environnement pour la survie des êtres vivants, y compris des humains.
Mise en place d’un pouillalier à l’École La Fontaine, construit par le CFA Buzenval menuiserie. Il y a aujourd’hui 4 poules qui pondent régulièrement, cela a permis aux enfants de découvrir le couvage et l’éclosion des poussins. Les enfants récupèrent les déchets alimentaires dont les poules peuvent profiter afin de les nourir et de ne pas gaspiller.
Chaque année, les accueils de loisirs peuvent participer au projet « Recycle Mode ». Une thématique est imposée aux enfants qui doivent fabriquer un costume à partir e matériaux de récupération. Un défilé est organisé et oppose l’ensemble des structures participantes;

Environ 15.000
personnes accueillies à
La Ferme du Mont-Valérien
chaque année
14 accueils de loisirs ont choisis d’intégrer la biodiversité dans leur projet pédagogique

 

 

Objectifs et impacts :

– Améliorer le respect du vivant

– Associer les habitants et les responsabiliser sur la défense des milieux de vie et des espèces