Action 4-6-3 : Accroître la préservation de la biodiversité dans le Parc Naturel Urbain

ContexteOrient1

pnu 2 by PMLe parc naturel urbain concerne un site de 1 070 hectares sur le territoire des communes de Rueil-Malmaison, Garches, Saint-Cloud et Vaucresson ; il a été créé par la ville de Rueil-Malmaison en collaboration avec le conseil général des Hauts-de-Seine. En 2004, il s’agit du premier parc naturel urbain. La majeure partie de ce site est localisée dans une aire à haute valeur écologique et paysagère dans le département des Hauts-de-Seine. Des espaces naturels sensibles constituent le coeur du dispositif où l’urbanisme périphérique est marqué par un habitat peu dense, à l’architecture de qualité, et une forte dominante végétale.
Le projet de Parc Naturel Urbain s’ancre sur celui de la coulée verte de Rueil-Malmaison, en tant que pièce maîtresse. Même si le P.N.U. dépasse le cadre communal, il intègre cette coulée verte (le quart de la surface communale) qui traverse plusieurs types de secteurs naturels :
– La forêt domaniale de la Malmaison
– Les vergers des Gallicourts
– Les parcs et demeures de la Malmaison
– La plaine des Closeaux et la nouvelle passerelle piètonne qui la relie aux Gallicourts puis à la forêt
– Les rives de la Seine

Comment ça se passe :

L’action vise la sauvegarde des milieux de vie sauvage des Gallicourts et la restauration du bon fonctionnement écologique des infrastructures naturelles. La création d’un plan d’eau naturalisé sur la plaine des Closeaux est aussi en prévision.
Cette action répond à la volonté d’inscrire Rueil-Malmaison dans les continuités écologiques locales. (Trames vertes et bleues) .

277,4 hectares
de surface naturelle protégée
42
nichoirs installés

 

Objectifs et impacts :

– Conserver un paysage, ouvert et naturel, unique en proche banlieue

– Sauvegarder, mieux partager les connaissances naturalistes avec le public

– Conserver à  Rueil des espaces de reconquête de la vie sauvage