Action 4-5-8 : Poursuivre l’expérimentation de l’activité apicole dans les espaces verts, les jardins familiaux,sur le toit des immeubles…

ContexteOrient1

Parc Amitié by PMDepuis une trentaine d’années, à cause de l’usage intensif de pesticides, les populations d’abeilles sont largement menacées. Or elles représentent un vecteur essentiel du maintien des écosystèmes, en participant à la pollinisation de plus de 80% des espèces de plantes à fleurs. Les zones urbaines constituent donc parfois des zones plus favorables pour elles… d’autant plus quand, comme à Rueil-Malmaison, tous les espaces verts sont gérés sans pesticide et que de nombreux sites sont aménagés afin de favoriser la présence d’espaces verts comme les prairies fleuries.

La Ville s’est déjà dotée de ruches au Pavillon d’accueil des Bulvis.
Elle poursuit son action visant à sauvegarder les abeilles en aidant les apiculteurs rueillois à trouver des espaces pour installer leurs ruches. Certaines le seront sur les toits du T.A.M., du centre administratif Jean Mermoz, de l’Hôtel de ville, ou encore à la ferme du Mont Valérien.

 

 

Comment ça se passe :

L’action vise à favoriser l’implantation de ruchers pour favoriser la biodiversité par la pollinisation.

62 ruches
implantées pour
10 apiculteurs rueillois

 

 

Objectifs et impacts :

– Préserver la biodiversité en favorisant la pollinisation des plantes à fleurs

– Aider les apiculteurs en milieu urbain dans la recherche de terrains

– Soutenir les efforts économiques des apiculteurs

– Participer à une action de recherche sur les causes de disparition des abeilles