Action 4-5-7 : Encourager les habitants à embellir leur quartier (fleurissement des petits espaces tels que le pied des arbres, bas des murs par les habitants), le bas de leur immeuble même sur le domaine public

ContexteOrient1pedival

Le projet Fleur de trottoir est né fin 2008 à l’initiative du conseil de village Mont-Valérien à partir d’une réflexion sur le désherbage des trottoirs, pour qu’ils deviennent le plus écologique possible (suppression des pesticides), pour embellir la ville,  pour préserver la bio-diversité et apporter une amélioration de leur environnement aux habitants,. Il consiste à faire planter les petits espaces publics libres (type pieds d’arbres) par les enfants avec l’aide des parents volontaires du secteur afin que les habitants se réapproprient ces espaces
De fait, ces espaces rendus à la flore ne sont plus à désherber ni à traiter avec des produits phytosanitaires. La première expérience, intercommunale, concerne la  rue de la Procession, commune aux deux villes de Rueil et Suresnes en commençant par les huit pieds d’arbre du carrefour Procession, Lakanal(Rueil), Point-haut, Bons Raisins(Suresnes). En parallèle, la Ville avec le conseil de village Buzenval mène la campagne Jardiner au Naturel ainsi que le déploiement des composteurs en collectif et habitat individuel et promotion d’un jardinage sans pesticide.

Projet “Adopte un arbre” :
Le projet “J’adopte un arbre” est né fin 2016 à l’initiative des services des et Espaces Verts et du Développement Durable, avec le soutien de la Direction de l’Environnement. Dans le cadre de la mise en oeuvre de sa stratégie de désherbage “Zéro Phyto” la ville a souhaité mobilisé aussi les initiatives citoyennes; sensibilisant aussi par ce biais les jardiniers amateurs aux praiques de jardinage écologique.

 

Comment ça se passe :

Valoriser et déployer le principe du projet Fleur de trottoir dans les rues de différents villages : Des rues à taille humaine, possédant de petits espaces publics non plantés (généralement en terre, nid à mégots ou crotte de chien) Nettoyage des pieds d’arbres par les citoyens par la mise en place de nouveaux plants rustiques et mellifères .

 



34
pieds d’arbre plantés et entretenus en 2017


 

 

 

Objectifs et impacts :

– Baisse d’utilisation de produit désherbant non écologique (respect du Grenelle de l’environnement)


-Économie d’intervention du prestataire et économie de produit désherbant


-Amélioration de la qualité de l’environnement local


-Amélioration de la bio-diversité (présence d’insectes utiles tels que la coccinelle)


– Responsabilisation et appropriation des riverains du domaine public le plus proche de leur habitation