Action 4-1-4 : Améliorer le système de collecte des déchets verts

ContexteOrient1

dechetsvertsSuite au Grenelle de l’environnement, impliquer les habitants dans la gestion de leurs déchets. L’enjeu est de les amener à trier les matériaux susceptibles d’être réintroduits dans la filière du recyclage, ainsi que mettre en oeuvre le compostage pour diminuer les tonnages envoyés à l’incinération et s’engager dans le PLPD. Les déchets verts peuvent être recyclés ou compostés facilement. Ils constituent une part importante des déchets en matière de tonnage et coûte 100€ la tonne incinérée contre 55€ la tonne compostée. Dans un premier temps les rueillois pouvaient retirer des sacs plastique biodégradables gratuitement. Ce système avait deux inconvénients. Le premier était que certains faisaient des provisions de sacs sans s’en servir. Le second était lié à la nature du sac qui rendait difficile le ramassage des déchets car les sacs pouvaient être stockés un moment avant d’être ramassés, ils étaient alors sujets aux intempéries ou à la fermentation des matériaux dégradant le sac.  En parallèle un travail est engagé pour faciliter le compostage par les particuliers. Ce travail a été initié par un correspondant de village de Buzenval. Aujourd’hui les rueillois peuvent facilement s’équiper de composteurs subventionnés par la communauté d’agglomération du Mont-Valérien.

 

 

 

Comment ça se passe :

L’action consiste à faciliter la pratique du recyclage des déchets de jardins pour augmenter la participation des usagers ainsi qu’à développer la pratique du compostage à domicile pour limiter les collectes

 

128600
sacs biodégradables
2436
composteurs

 

 

Objectifs et impacts :

– Limiter les quantités de déchets collectées.

– Faire baisser le nombre de sacs papier distribués.

– Limiter l’incinération de déchets verts pour limiter les émissions de dioxines.

– Fonctionner à moindre coûts.