Action 4-2-2 : Favoriser la réutilisation d’équipements usagés : créer sur le territoire une ressourcerie

ContexteOrient1

Ouverture de la ressourcerie

 

L’objectif est de détourner le plus grand nombre possible d’objets encombrants de l’incinération et de mener des actions de prévention des déchets par l’éducation et la sensibilisation à l’environnement, tout en participant au développement économique du territoire et l’insertion des personnes éloignées de l’emploi.
Cette activité répond aux besoins exprimés dans le Plan Climat-Energie Territorial et le Programme Local de Prévention des Déchets en permettant de réduire la consommation de ressources et en diminuant les coûts économiques et environnementaux de l’enfouissement et de l’incinération des déchets, tout en respectant les principes de proximité et la hiérarchie des modes de traitement qui privilégie la prévention et le réemploi au recyclage.
La Ressourcerie est un outil permettant aux collectivités d’atteindre les objectifs réglementaires du Grenelle 1 et 2 à savoir : réduction de la production de déchets ménagers de 25 kg/hab. sur 5 ans et diminution de 15 % des déchets incinérés ou stockés, tout en générant de l’activité économique et de l’emploi sur le territoire. Le département des Hauts de Seine ne comptait aucune ressourcerie avant l’ouverture du Cercle en 2015, structure contribuant pourtant à la réduction des déchets et à l’économie circulaire Il est évident que le besoin encore et toujours très présent. L’activité du Cercle est donc environnementale.
L’action de la Ressourcerie est aussi sociale en permettant l’accès à des objets d’usage courant à petits prix aux habitants à faibles revenus. La Ressourcerie est un lieu d’innovation sociale et technique permettant de développer des initiatives sur le terrain. Ce type de matrice offre aux usagers un lieu de rencontre, de synergie et de prototypage pour des expériences innovantes qu’elles soient sociales ou technologiques.
Son action est culturelle, en offrant un lieu d’animation et d’événementiels, à travers des ateliers et manifestations, l’aménagement d’une boutique avec un espace de vie pour les habitants, et les partenariats multiples réalisés avec les associations locales.
Enfin, l’association Le Cercle est devenue en 2016 un Atelier en chantier d’insertion (ACI). La structure se félicité d’accueillir, depuis fin 2016, 6 salariés en insertion résidant sur notre territoire.

 

 

Comment ça se passe :

La Ressourcerie propose de développer une collecte d’objets (principalement mobiliers et textiles) ramassés jusqu’à présent, pour la plupart, avec les déchets ménagers.
En mobilisant un véhicule  de type camionnette pour récupérer ces objets  :- Chaque samedi sur la déchèterie de Nanterre.- Lors de chaque déchèterie mobile organisée à Rueil-Malmaison et à Suresnes- En collectant, à domicile et sur rendez-vous, les objets qui l’intéressent et en récupérant tous les objets qui lui sont apportés sur site.- Ces services constituent l’essentiel de l’activité de collecte prévue. La collecte à domicile constitue un service nouveau, qui répond aux demandes de certains habitants et qui est complémentaire des dispositifs existants sur les territoires.Ensuite, la Ressourcerie met en œuvre un processus de valorisation des flux collectés  : tri, diagnostic, réparation, réemploi, recyclage  ; en partenariat avec d’autres acteurs du territoire. Les objets sont ensuite vendus à bas prix dans la boutique de la ressourcerie (ouverture prévue 3 jours par semaine), sur internet ou lors de manifestations municipales.Les objets restants sont vendus aux filières de reprise des matériaux (valorisation matière) ou évacués  gratuitement par l’intermédiaire des Eco-organismes, qui proposent des solutions dans le cadre des filières liées aux Responsabilités Elargies du Producteur (meubles, équipements électriques et électroniques…) Le résiduel peut être pris en charge gratuitement par le SYCTOM.En complément, la ressourcerie, souhaite proposer des services payants de débarras aux bailleurs, entreprises et particuliers du territoire, ainsi que des animations sur le réemploi pour les collectivités.

 

35 tonnes
de déchets détournés
en 2017
8557 visiteurs en 2017
12
postes de retour à l’emploi

 

 

 

Objectifs et impacts :

– Détourner 184 tonnes par an de déchets sur le territoire de la CAMV, diminuant d’autant les coûts de traitement de ces déchets pour la collectivité.

– Proposer un service nouveau de débarras à domicile.- Sensibiliser la population.

– Participer à l’économie circulaire du territoire et contribuer au développement économique de celui-ci.

– Créer des emplois durables et non délocalisables avec 4 postes de permanents, cadres administratifs et techniques.

– Permet de créer 12 postes pour accompagner des personnes éloignées de l’emploi (chômeurs de longue durée, bénéficiaires du RSA).

– Permettre l’accès à des objets d’usage courant à petits prix aux habitants à faibles revenus.

– Offrir un lieu d’animation et d’événementiels, à travers des ateliers et les partenariats multiples réalisés avec les associations locales.