Action 2-5-1 : Faciliter et valoriser les déplacements et l’accessibilité des personnes porteuses d’un handicap aux équipements et services publics

ContexteOrient1

Accueil_CCAS by CS

Bien avant les orientations de la loi du 11 février 2005, la Ville a montré un engagement politique fort envers le handicap avec, dès 2001, la signature de la Charte Rueil-handicap, formalisant ainsi la concertation et le partenariat avec les associations représentant le handicap sur le territoire. Cette charte a été reconduite en 2011.
En parallèle, répondant aux obligations réglementaires, la Commission Communale pour l’Accessibilité constituée dès 2006, dresse un bilan de l’accessibilité de son Espace Public et pilote une démarche d’accessibilité transversale et concertée.

Depuis 2013, la Ville a ouvert la Maison de l’Autonomie, qui a pour objectif de gérer de manière cohérente et dans un même lieu, l’ensemble des services dédiés aux personnes en perte d’autonomie, que celle-ci soit liée à l’âge ou au handicap. Véritable rupture avec le cloisonnement des services, cet espace accueille tous les publics concernés. L’ensemble du bâtiment est accessible à tous les handicaps.

Côté Mobilité, le Petit Car a été mis en place sur le territoire en complément du dispositif départemental PAM 92. Ce service de transport permet aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap (moteur, sensoriel et cognitif) de se déplacer dans la ville selon un itinéraire établi ou à la demande (du lundi au samedi) à un tarif préférentiel. Il permet également de se rendre au restau-club.
Depuis janvier 2015, le Petit Car devient payant pour le transport à la demande et le circuit sauf pour les personnes non imposables et/ou percevant les minima sociaux (Smic municipal, R.S.A., A.S.P.A., A.A.H….). Le tarif appliqué est de 1 € par trajet.

 

Comment ça se passe :

A) La Commission Communale pour l’Accessibilité (CCA)

Son organisation
Conformément à loi du 11 février 2005, création en décembre 2006 de la Commission Communale pour l’Accessibilité.

4 groupes de travail
« Logements sociaux »
« Voirie et Transport  »
« Cadre bâti »,
« Espaces verts »

Les missions définies par la loi du 11 février 2005
– Dresser le constat de l’état d’accessibilité du cadre bâti et de l’ Espace public (transports voiries espaces verts)
– Établir un rapport annuel présenté en Conseil et faire toutes les propositions utiles de nature à améliorer la mise en accessibilité de l’existant
– Organiser un système de recensement de l’offre de logements accessibles aux personnes handicapées
Nouvelles missions définies par l’Ordonnance du 27 septembre 2014
– Élaboration d’un Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) portant sur tous les Établissements Recevant du Public (ERP) et les Installation Ouvertes au Public (IOP) du patrimoine communal
– Recensement et publication de tous les Ad’AP des Établissements Recevant du Public (ERP) et les Installations Ouvertes au Public (IOP) implantés sur la commune, hors patrimoine communal
(Commerces, collèges, lycées, professionnels de santé…)

La mise en œuvre des missions :
Cadre bâti et Espaces Verts
Élaboration d’un Ad’AP et mise en œuvre de cette programmation pluriannuelle (2016 / 2025) portant sur 156 Etablisseùents recevant du Public (ERP) et 40 Installations ouvertes au Public (IOP)
Voirie
Elaboration d’un PAVE (Plan d’Aménagement de la Voirie et de l’Espace public) et mise en oeuvre de la programmation
Transport
Mise en place d’un partenarait privilégié avec le conseil départemental pour améliorer le dispositif PAM 92 (transport adapté organisé par le conseil départemental)
Attenuation de l’incivisme vis à vis de l’utilisation des places de stationnement réservées
Elaboration et mise en oeuvre d’une progammation pluriannuelle d’implantation des feux sonores, en concertation avec les associations représentant le handicap.
Logements sociaux
Recensement des logements accessibles et mobilisation des bailleurs sur la question de la mise en accessibilité des résidences sociales, dans le cadre du PLH.
Recensement des Ad’AP hors patrimoine communal
Information et mobilisation des commerçants et des professionnels de Santé pour les inciter à se mettre en conformité

B) Maison de l’autonomie (MDA)
Ouverture officielle au public : le 22 avril 2013.
Centraliser dans un même lieu, un guichet unique, l’ensemble des informations concernant les personnes en situation de perte d’autonomie, que celle-ci soit liée à l’âge ou au handicap.
Faire de ce guichet unique un modèle d’accessibilité : bande d’aide à l’orientation, audio-guidage, boucle magnétique, logiciel braille, jeux adaptés, signalétique adaptée à tous les handicaps …
Constituer un lieu ressources autour d’un appartement témoin et d’un centre documentaire pour faciliter l’accès à l’information et renforcer le soutien aux aidants.

Accompagner la personne dépendante dans l’aménagement de son logement par le biais de visites de l’appartement témoin et évaluation de besoins de compensation à domicile.

 

223 places réservées aux personnes à mobilité réduite

310 modules sonores installés aux feux de circulation

 

Objectifs et impacts :

– Lutter contre l’exclusion, faciliter l’accès à l’information et aux services, promouvoir la citoyenneté des personnes dépendantes
– Permettre la participation à la vie sociale des personnes en situation de handicap en favorisant la mobilité au sein de la cité
– Favoriser l’accès aux droits et aux différents dispositifs permettant d’améliorer l’autonomie dans la vie quotidienne
– Soutenir les aidants familiaux dans l’accompagnement de la personne en situation de handicap pour favoriser le maintien à domicile et rompre l’isolement