Action 1-5-2 : Intégrer des critères Développement Durable dans les projets d’aménagement et dans les documents de planification

ContexteOrient1

Bords_Seine-2 by PMAu vu des nombreux développement à venir sur la Ville, tendre vers un urbanisme durable est déterminant pour optimiser et rationaliser les consommations énergétiques, réduire les impacts environnementaux et limiter les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES).

On définit l’urbanisme durable comme un développement urbain :
– aménagements sobres en carbone (matériaux utilisés pour la voirie…)
– économe en ressources (sol, eau, etc.),
– respectueux des milieux naturels (biodiversité, qualité de l’air, etc.),
-permettant un accès équitable aux aménités de la ville (services, commerces, espaces verts, lieux de détente, etc.),
– optimisant les mobilités bas-carbone (transports en commun, covoiturage, modes actifs, etc.),
– favorisant la mixité sociale et fonctionnelle, diversifiant sa production énergétique à travers des sources renouvelables locales,
– favorisant un modèle d’économie verte basée sur les circuits-courts (agriculture urbaine, logistique urbaine, valorisation de la cinquième façade, mutualisation des équipements, etc.)
– avec pour ambition globale de contribuer au bien-être collectif.
er juin au 31 août, la mise en œuvre locale du «plan canicule» national, piloté par la direction des Affaires sanitaires et sociales et coordonné par le Clic, en coopération avec le service Prévention-Santé, la Boussole et la police Municipale.

Une communication est déjà réalisée par chaque ville et relayée par la CAMV.

Comment ça se passe :

Participer à l’innovation en s’informant et en expérimentant de nouveaux modèles de développement urbain (promotion de la santé, économie verte, logistique urbaine, agriculture urbaine, etc.) et en testant de nouvelles techniques (productions d’énergies renouvelables, etc.) et de nouveaux modes d’aménagement (habitat coopératif, etc.).
En particulier : se servir de la démarche EcoQuartier pour réinterroger les pratiques d’aménagement. Réfléchir sur l’opportunité de diffuser et d’appliquer les principes de l’EcoQuartier à l’ensemble du territoire.
Mettre en place une gouvernance de projet : associer les services de la Ville autour de ces réflexions, et associer le plus en amont possible les futurs usagers des nouveaux programmes par des démarches participatives, pour qu’ils soient porteurs des ambitions environnementales et qu’ils soient moteurs dans les changements de comportements.
Participer à des conférences et développer des réseaux d’acteurs (clubs AEU2 – écoquartier – climat ; partenariat avec l’Université, etc.) pour être informé et initier des démarches exemplaires. Organiser des colloques et développer des lieux d’échange (commissions locales de la Ville) pour débattre et faire des retours d’expériences sur les démarches innovantes engagées par la Ville.

Les principales actions sont constituées de recommandations et de préservation de certains espaces :
Article UD 13 :
– Aucune construction ou aménagement n’est réalisable autour des « arbres remarquables » (identifiés et cartographiés) ;
– Préservation de la qualité paysagère (alignement d’arbres, rue jardin, etc) ;
– Obligation d’espaces de « pleine terre » à 20% minimum de la surface du terrain et obligation de végétaliser en partie les « cœurs d’îlots (lutte contre les îlots de chaleur, perméabilité des sols et infiltration) ;
– Incitation aux toitures et terrasses végétalisées.
Article UD 15 – Obligations imposées aux constructions, travaux, installations :
– Les constructions nouvelles d’habitation devront respecter un niveau de consommation conventionnelle d’énergie primaire inférieur de 20% par rapport à la RT2012 ;
– Incitation à recourir aux énergies renouvelables et au raccordement à des réseaux de chaleur.

 

 

 

Objectifs et impacts :

Renforcer la prise en compte des considérations environnementales aux différentes échelles de territoire (bâtiments, îlots, quartiers, commune, EPCI…), à travers :
-> les documents de planification (PLU, PLHi, etc.)
-> les opérations d’aménagement (ZAC, opérations de rénovation urbaine, etc.).