Reconnaissance Agenda 21 Local France

Reconnaissance Agenda local France

Début novembre, Rueil a obtenu la reconnaissance « Agenda 21 local France » du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie pour son second Agenda 21, lancé en 2013.

Il s’agit d’un dispositif de reconnaissance animé par le ministère, qui invite les collectivités à faire reconnaître la réalité et la qualité de leur projet territorial de développement durable et agenda 21 local. Ce dispositif implique également de nombreux acteurs dont une dizaine de ministères, les principales fédérations d’élus ainsi qu’une vingtaine d’associations nationales diverses réunies dans le cadre du Comité national agenda 21.

Comment l’obtenir ?

Le projet de la collectivité est reconnu s’il répond aux critères du cadre de référence national des projets territoriaux de développement durable et agendas 21 locaux. Pour ce faire, la ville a rempli un dossier de reconnaissance précisant la nature du projet, les moyens d’y parvenir ainsi que les objectifs de ce dernier.

Ce dernier a ensuite été étudié par un binôme d’experts, chargés de juger de la qualité de la construction et de la pertinence au regard de la configuration du territoire.

 

Pourquoi la demander ?

La reconnaissance Agenda 21 local est un gage de qualité de la démarche des projets stratégiques engagés et la cohérence des politiques menées à l’échelon local.

La reconnaissance présente de nombreux intérêts pour les collectivités :

  • la contribution à la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement durable ainsi qu’aux dispositifs européens et internationaux, en référence à Rio
  • la reconnaissance des efforts fournis par les équipes
  • la validation de ce qui a déjà été fait, de la démarche
  • l’encouragement à poursuivre, un coup de pouce pour aller plus loin
  • l’utilité pour élargir la démarche à d’autres collectivités.
  • la reconnaissance selon un vocable (Agenda 21 local) reconnu en France et à l’international

 

Les éléments forts du dossier :

Outre la qualité des actions mises en œuvres par les services de la ville et ses différents acteurs, c’est la qualité de la concertation réalisée par la ville qui a été particulièrement saluée. Pour rappel, de nombreux ateliers de concertations avaient été mis en place jusque sur les marchés pour aller à la rencontre de la population. Le questionnaire lancé à cette occasion, avait alors connu un taux de réponse important puisque 2% de la population avait répondu.

 

Et après ?

La reconnaissance est attribuée pour toute la durée du projet, la ville se voit discernée un diplôme ainsi qu’un logo qu’elle peut utiliser. Mais au delà de la reconnaissance auprès des partenaires institutionnels et du public, elle bénéficie d’un accompagnement  spécifique sur son projet.

La ville doit présenter un rapport à mi-parcours du projet devant ses pairs ainsi qu’un comité d’experts, ce qui permet de collecter les différentes initiatives et retours d’expérience afin de nourrir les projets de chacun.